Archives de Tag: Montréal

C2MTL – Cocktail Bronfman avec les 25 entrepreneurs émergents

Cocktail Bronfman avec les 25 entrepreneurs émergents

Fondation Claudine et Stephen Bronfman – Concours Entrepreneurs Emergents

Pour la troisième année consécutive, la Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman et C2MTL ont lancé le concours des entrepreneurs émergents pour récompenser le talent, le dynamisme et la créativité de 25 entrepreneurs qui contribuent à l’évolution innovante du secteur des affaires au Québec.

Le 6 Mai passé, j’ai eu l’occasion d’assister à un cocktail organisé par la Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman et C2MTL visant à accueillir les 25 entrepreneurs émergents sélectionnés sur près de 200 dossiers et qui auront l’opportunité d’assister du 27 au 29 Mai à l’événement-conférence, le plus couru à Montréal et reconnu à l’international, sur le commerce et la créativité rassemblant durant 3 jours immersifs des innovateurs des quatre coins du monde.

Ces 25 lauréats pourront profiter en plus de leur participation à la conférence d’une programmation faite sur mesure pour rencontrer plusieurs des conférenciers-vedettes et prendre part aux discussions et ateliers avec des retombées inestimables pour leurs compagnies.

Suite à une allocution et mot de bienvenue de Claudine Bronfman, co-présidente de la fondation chapeautant ce concours, la parole fut donnée à Louis-Philippe Maurice, président et cofondateur de Busbud, lauréat du concours des 25 entrepreneurs émergents de l’édition 2013, était présent pour partager son expérience de l’événement et surtout des retombées pour son entreprise, dont des opportunités de réseautage « incroyables » avec des sommités du milieu du commerce et de la créativité, notoriété et reconnaissance pour l’entreprise et heureux événement pour Busbud, il a rencontré en marge de l’événement un investisseur d’importance qui a participé à la première ronde de financement de l’entreprise.

Les 25 entrepreneurs émergents ont été, en outre, être gâtés, par la présence de Jean-François Bouchard, président Sid Lee et président du conseil d’administration C2MTL, qui a partagé son expérience d’entrepreneur et encouragé les entrepreneurs dans à prendre activement part à l’événement et retombées pour leur entreprise.

J’ai eu l’occasion de m’entretenir au cours de la soirée avec bon nombre de ces entrepreneurs avec des projets porteurs dont François Poirier dont le produit Sobersmart, un alcootest Bluetooth de la taille d’un porteclé assorti d’une application mobile aiderait à sauver des vies et réduirait le nombre d’accidents liés à la consommation d’alcool ; Pascale Nataf d’Affordance Studios qui se spécialise Affordance Studio se spécialise dans le Jeu Sérieux et la Gamification pour la formation au service des entreprises ; Mauro Repacci avec Navut pour vous aider à trouver votre quartier idéal avec des suggestions personnalisées selon vos critères spécifiques ; Raphael Bouskila avec CoPower qui une plateforme d’investissements en projets en énergies propres qui permettraient aux canadiens d’investir en commun sur des projets qui auront un impact positif sur l’environnement. Des entrepreneurs inspirants et inspirés pour changer le monde. Je vous invite à les découvrir.

La liste complète des gagnants du concours :

  • Pascal Nataf, Affordance Studio
  • Daniel Nahmias-Léonard, Algolux Computational Optics
  • Nicolas Langelier, Atelier 10
  • Félix Dagenais, ATOMIC3
  • Nicolas Godbout, Castor Optique
  • David Berliner, CoPower
  • Yezin Al-Qaysi, DoBundle
  • Raphael Hubert, Dose Juice
  • Tony Fama, iLOC Technologies
  • Frédéric Leduc, Immune Biosolutions
  • Rémy Boucher, Systèmes LYKO
  • Belinda Takahashi, Mighty Cast
  • Mauro Repacci, Navut
  • Charles Brun, Now In Store
  • Ovidiu Mija, Outpost Travel
  • Lucie Bélanger, Pixiole
  • Vincent Aubert, Reveal-ad.com
  • François Poirier, Sobersmart
  • Mohannad El-Barachi, SweetIQ Analytics Corp.
  • Marion Poirier, TSHU
  • Dany Joly, Ululab
  • Lisa Israelovitch, UMapped
  • Thomas Sychterz, Wipebook
  • Anna Goodson, Women In Mind
  • Audra Renyi, World Wide Hearing Foundation International

Le grand public est d’ailleurs invité à partiper à la soirée de clôture de l’édition 2014, le jeudi 29 Mai, à l’Arsenal en présence du DJ James Murphy. Pour vous inscrire :   http://www.evenko.ca/fr/show/evenement/james-murphy-8423

À propos de C2MTL

C2MTL est un organisme à but non lucratif qui vise à réinventer le concept de conférence annuelle internationale pour mieux explorer la dynamique « commerce-créativité » ainsi que son potentiel à redéfinir le monde des affaires. Chaque année, cet événement immersif de trois jours rassemble des innovateurs reconnus de nombreux secteurs. Les participants sont plongés dans un environnement intellectuel et expérientiel qui exploite le côté gauche et droit du cerveau dans le but de développer les compétences de leadership créatif. Une grande variété d’expériences non traditionnelles comprenant des allocutions de conférenciers de renom, des expositions interactives, des présentations multimédias, des ateliers collaboratifs ainsi qu’un Boot Camp de création ont lieu dans un village d’innovation non conventionnel conçu exclusivement par et pour C2MTL.

Liens utiles :

C2Mtl : http://www.c2mtl.com/

Soirée de clôture James Murphy:  http://www.evenko.ca/fr/show/evenement/james-murphy-8423

Publicités

Les efforts de la JCCM récompensés !

Le Gala ARISTA, organisé par la Jeune Chambre de commerce de Montréal, est finaliste dans la catégorie « Alimentation » du concours Les Vivats 2014. Ce concours récompense les pratiques exemplaires en matière d’événements écoresponsables et la JCCM a su se démarquer grâce à ses efforts au niveau de la sélection de l’alimentation et de la sensibilisation aux enjeux de consommation locale.

En effet, les organisateurs du Gala ARISTA 2013 se sont assurés de choisir des entreprises ayant leur siège social à moins de 100 km du lieu de l’événement (88% des fournisseurs), qui offrent des aliments et ingrédients locaux, favorisant ainsi l’économie locale et réduisant les impacts environnementaux liés au transport de nourriture. De même, le travail en amont avec le chef du Hyatt a été hautement innovant et déterminant pour l’édition 2013 du Gala. En effet, la JCCM a sensibilisé l’équipe de cuisiniers existante au choix des produits locaux. Enfin, les organisateurs ont veillé à sélectionner des fournisseurs ayant implanté des démarches en développement durable, tels que le Hyatt Regency Montréal, Norampac, Pubcité, etc.

Un engagement démontré d’année en année.

Depuis 2012, le Gala ARISTA s’inscrit dans une démarche de promotion de l’écoresponsabilité grâce à son partenariat avec la firme de conseil Takt-etik et la certification du Gala par la norme de gestion responsable d’événements BNQ 9700-253. Cette norme québécoise repose sur 56 critères de performance selon 5 domaines : la sélection des fournisseurs ; la gestion du matériel, des sources d’énergie et de l’eau ; la gestion des matières résiduelles ; la sélection de l’alimentation ; et la sélection des moyens de transport. Dès sa première année de certification, en 2012, le Gala ARISTA obtient le niveau 2 de la norme et atteint le niveau 3 l’année suivante.

La présidente, Alexandra Corbeil, se félicite de cet engagement et « souhaite que cet événement responsable s’inscrive dans une démarche plus grande de partage des connaissances et devienne un exemple pour l’ensemble des événements à venir de la JCCM ».

Quels sont les prochains défis ?

C’est le 16 avril que les gagnants du concours les Vivats – les prix Loto Québec pour les événements responsables seront déterminés. Pour cette troisième édition, l’événement s’offre une nouvelle formule. Il accueillera des conférences et des ateliers afin d’accompagner les finalistes vers l’atteinte d’objectifs toujours plus hauts. Un événement à ne pas manquer donc, tout comme la 37ème édition du Gala Arista qui aura lieu le 15 mai prochain au Parquet de la Caisse de dépôt et placement du Québec et dont le thème sera « L’audace d’innover ».

ID-JCCM : la créativité à l’honneur pour Montréal

Ce qui me fascine des activités de la Jeune chambre de commerce de Montréal, c’est la richesse des compétences et des connaissances des gens qui y participent. L’activité ID-JCCM m’interpellait énormément, car c’est une activité où, justement, c’est cette matière grise et la créativité des membres qui sont à l’honneur. En plus, nous avons joint l’utile à l’agréable puisque toute cette réflexion sert de base au développement du positionnement de la JCCM sur les enjeux de notre métropole.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, sauf d’avoir du plaisir et d’apprendre. La présence de neuf spécialistes pour animer les discussions a permis de creuser plus loin ou de nous ancrer dans la réalité. En groupe, on a le sentiment que toutes les idées sont bonnes. Un cri de ralliement collectif et hop, on change de groupe!

Le comité organisateur a opté pour un déroulement dynamique ainsi que l’utilisation de savantes méthodes de divergence et de convergence des idées. On nous invitait à refaire le monde de manière très divertissante. Ensuite, on nous ramenait sur terre avec des contraintes et le besoin de faire consensus en sous-groupe. Le résultat final : un projet mobilisateur pour Montréal qui pourrait véritablement voir le jour.

À travers tout cela, je me suis aperçu à quel point la créativité et le plaisir peuvent devenir des outils de gestion formidables. J’ai hâte à l’édition 2014 le 1er avril!

Philippe Lanthier
Participant ID-JCCM 2013

 

Atelier Graff; une découverte gravée dans ma mémoire!

Mardi dernier, le 10 décembre, notre cohorte Arrimages a eu le plaisir de découvrir deux lieux artistiques du Plateau Mont-Royal : un atelier et une galerie! Pour cette troisième sortie culturelle de la saison 2013-2014 du programme Arrimages, l’art imprimé était au menu. Grâce à une visite des lieux, à des rencontres et échanges riches en informations et des démonstrations de techniques d’impression, l’art imprimé n’a plus de secret pour nous.

Affichage de Photo 5 - Atelier Graff.JPG

J’ai particulièrement apprécié de pouvoir assister à différents processus d’impression, mais aussi de procéder moi-même à l’impression par sérigraphie. En effet, guidés par une enseignante en art imprimé, nous avons fait le tour de l’Atelier tout en assistant à des démonstrations impressionnantes et en rencontrant des artistes passionnés.

À Montréal, il est plutôt facile de consommer de l’art visuel, mais rares sont les occasions d’assister à l’impression d’une œuvre et d’en comprendre la méthodologie. L’appréciation d’une œuvre est toujours différente quand on en connaît et comprend le travail nécessaire derrière la réalisation ainsi que lorsque les artistes réussissent à nous transmettre leur passion. On l’apprécie davantage.

Affichage de Photo 3 - Atelier Graff.JPG

En plus de découvrir les œuvres de plusieurs artistes, nous avons eu l’occasion de discuter des défis avec lesquels l’administration doit jongler. Le principal est certainement la levée de fonds qui permet notamment de maintenir en vie ce lieu de création fondé en 1966 – l’un des premiers centres d’artistes autogérés du Canada.

Affichage de Photo 1 - Atelier Graff.JPG

Bien qu’administrés distinctement, l’Atelier et la Galerie Graff sont situés dans le même édifice de la rue Rachel, en plein cœur du Plateau Mont-Royal. Le premier est un lieu de création offrant aux artistes membres l’accès à du matériel et des installations permettant la réalisation d’œuvres imprimées – de la lithographie au numérique, en passant par l’eau-forte et la sérigraphie. Alors que le second sert à l’exposition d’œuvres imprimées. D’ailleurs, jusqu’au 30 décembre, ne manquez pas votre chance d’aller visiter l’exposition-bénéfice au profit de l’Atelier Graff. Une occasion en or pour découvrir l’art imprimé, faire l’achat d’œuvres à prix raisonnable, de même que d’encourager des artistes d’ici.

Pour plus d’informations sur l’Atelier Graff n’hésitez pas à visiter le site internet à l’adresse suivante: www.graff.ca/atelier

Alexandre Boyer, collaborateur programme Arrimages

Lancement du programme Réseau des Jeunes Entrepreneurs (RJE) de la JCCM

Le lancement du Réseau jeunes entrepreneurs (RJE) a eu lieu le lundi 21 octobre 2013 dans les locaux de Busbud au cœur du Mile End à Montréal. Le RJE est un programme qui vise à outiller les jeunes entrepreneurs dans le lancement de leur entreprise en misant sur l’accompagnement de mentors et d’experts en entrepreneuriat à travers des ateliers.

Ambiance conviviale, cocktail, invité de taille… Tous les éléments étaient réunis pour faire du lancement de cette première cohorte de 22 aspirants entrepreneurs, ayant été acceptés dans ce programme, une réussite.

Le courage de ces jeunes entrepreneurs à se lancer en affaires fut salué en ouverture de soirée par les directeurs du programme Romain Le Bihan et Julie Hubert, puis la parole fut donnée à la vice-présidente en entrepreneuriat Vanessa Cherenfant et la présidente Alexandra Corbeil pour une présentation du nouveau Programme Entrepreneurs et du mandat que se donne la Jeune Chambre à travers le RJE “Mieux contribuer au développement de la relève entrepreneuriale au Québec…” programme développé avec la contribution du Fonds de solidarité FTQ, le CEIM et Capital Innovation.

Les invités au cocktail ont été témoins de la présentation des projets porteurs des entrepreneurs de la cohorte 2013-2014. Louis-Philippe Maurice, PDG de Busbud, qui nous accueillait en ses locaux pour l’événement, a ensuite pris quelques moments pour partager en toute générosité son parcours d’entrepreneur, son expérience depuis le lancement de son entreprise ainsi que différents conseils et clés de succès dans le domaine de l’entreprenariat à Montréal.

“Dans la vie, il y a ceux qui regardent passer la parade, ceux qui en font partie, et ceux qui n’en connaissent pas l’existence. Soyez de ceux qui en font partie!“, a lancé Louis-Philippe Maurice.

La JCCM organise le Cocktail Entrepreneurs le 5 novembre prochain.

Ali Ouziame pour le Centrepreneur.

Image

Image

Un 6@8 sous le thème des liens arts et affaires!

Le 29 août dernier avait lieu le 6@8 Arrimages au Musée d’Art contemporain de Montréal, où une bourse de 2 500$ a été remise à Tagente, un lieu de diffusion et de développement de la danse contemporaine à Montréal.

Ce 6@8 était dédié au programme Arrimages afin de présenter aux jeunes gens d’affaires le récipiendaire de l’année dernière et lancer la nouvelle saison.

Lors de la soirée, notre invité, Alexandre Taillefer, président du conseil d’administration du Musée d’art contemporain de Montréal a vanté l’effervescence culturelle qui règne à Montréal. Dans son désir de « dépasser Toronto » sur le plan culturel, Monsieur Taillefer a également lancé un défi aux jeunes professionnels et entrepreneurs présents : s’impliquer davantage dans le milieu artistique et culturel à Montréal. Il a souligné à quel point les organisations ont besoin de jeunes gens d’affaires dynamiques et remplis de ressources, une valeur inestimable à leurs yeux .

Le programme Arrimages en quelques mots…

Initiative conjointe de la Jeune Chambre de Commerce de Montréal (JCCM) et du Conseil des arts de Montréal.

Par un parcours de 6 activités, le programme Arrimages est une occasion pour les jeunes professionnels et entrepreneurs de faire des découvertes artistiques, mais aussi d’effectuer un premier pas vers le mécénat en contribuant à la bourse qui sera octroyée à l’une des 6 organisations artistiques qui auront reçu les participants au cours de l’année.

POURQUOI Y PARTICIPER ?

  • Faire un premier pas dans une démarche philanthropique;
  • Rencontrer les membres de la direction, du conseil d’administration ou mécène de l’organisation;
  • Élargir son réseau en échangeant avec d’autres professionnels qui désirent s’initier à l’art ou qui y accordent déjà un intérêt;
  • Aiguiser sa curiosité au contact des créateurs et artisans du milieu artistique montréalais;
  • Développer ses connaissances artistiques et comprendre l’importance de l’art comme moyen de réalisation et d’épanouissement;
  • Contribuer au rayonnement de l’art et de la culture de Montréal.

POUR QUI?

Tous  les membres qui s’intéressent aux arts et à la culture. De plus, les membres ont la possibilité d’inviter un non-membre (il est obligatoire que l’invité soit la même personne tout au long du parcours culturel).

LE COÛT?

Un total de 200$, incluant 150$ de participation aux activités et 50$ de bourse versée à l’une des six organisations que vous aurez visitées. Cette dernière sera désignée à la fin du parcours artistique par les membres du programme Arrimages. Un montant équivalent, soit 50$ par participant, sera également offert par la JCCM à cette même organisation.

QUAND ?

8 rencontres, d’octobre 2013  à mai 2014

Pour plus d’information sur la programmation et pour vous inscrire à la cohorte 2013-2014, veuillez visiter le site Web de la JCCM à l’adresse suivante:

http://www.jccm.org/reseautage/programme-arrimages/10-inscription-programme-arrimages

Au plaisir de vous y voir!

Catherine Blanchet-Morin

Directrice du programme Arrimages 2013-2014

Le Festival International du Startup 2013

Festival Start upPour une troisième année consécutive, le Vieux-Port de Montréal s’est transformé du 10 au 13 juillet dernier en village festif accueillant plus de 1400 personnes du monde des entreprises en démarrage. Retour sur ce que vous avez peut-être manqué.

Munis de leurs appareils électroniques, les amateurs d’entrepreneuriat de tous les horizons se sont retrouvés dans une ambiance estivale décontractée.

Clairsemées de hamacs et autres espaces de loisirs, une trentaine de tentes ont été érigées en face du Centre des Sciences de Montréal. On y trouve notamment des kiosques, des tables rondes (roundtables) et des ateliers (workshops). Plus de 40 bénévoles ont été mobilisés pour assurer la fluidité de l’événement.

Quant aux plénières intérieures, pas moins de 70 conférenciers se sont relayés pour instruire et inspirer l’audience de 500 personnes. Celles-ci comprenaient notamment les interventions de Danae Ringelmann, fondatrice de la plateforme de levées de fonds Indiegogo; l’astronaute canadien Marc Garneau, ou encore Dario Melio qui a co-fondé le site spécialisé en médias sociaux Hootsuite.

Le fondateur du festival, Philippe Telio, a remis à l’entrepreneur Jason Bailey un chèque de 70.000$ décerné par un jury de 13 investisseurs dont Alexandre Taillefer. Le gagnant a déclaré la veille que son entreprise L33dr.ly a « le pire nom mais le meilleur produit que vous aurez à rencontrer ». Le projet se décrit comme un moyen pour les développeurs de monétiser leurs jeux vidéo.

Julie Hubert, membre de la JCCM et habituée des lieux, ne semble pas en reste : « J’ai rencontré des partenaires l’année dernière et cette année une personne influente qui m’ouvrira de nouvelles portes. Ce festival a changé ma vie », a-t-elle clamé avec enthousiasme. Elle a par ailleurs eu la chance d’être parrainée par un donateur jumelé.

L’organisation est cependant consciente que le prix des billets peut constituer un frein pour un certain nombre d’entrepreneurs.

L’une des organisatrices, Morgane Suel, elle-même bénévole et récemment diplômée, révèle que « la journée portes ouvertes (du lendemain) a été créée pour renforcer le positionnement du festival en tant qu’écosystème entrepreneurial à Montréal ». Ce qui explique également que plusieurs activités connexes dont Startup Weekend et Demo Day ont eu lieu en marge de ce festival.

Le International Startup Festival sera de retour du 9 au 12 juillet 2014 pour une 4ème édition.