Archives de Tag: jeunes entrepreneurs

Des échanges profitables pour une vision globale

La relève d’affaires montréalaise n’est pas à court d’idées… Pour preuve, les échanges riches et animés qui se sont tenus mardi 29 octobre dans les locaux de Gaz Métro autour d’une question centrale « Comment la JCCM peut-elle continuer d’être à l’avant-garde ? ».

Cet événement fait partie d’une démarche initiée par la Vice-Présidence Responsabilité Sociale de la JCCM, Hélène Olland. Son objectif est de mieux connaître les attentes des parties prenantes pour les intégrer pleinement aux enjeux futurs de la Jeune Chambre de Commerce de Montréal. C’est ainsi que des partenaires et employés de la JCCM,  des membres du conseil d’administration, mais aussi de la communauté locale ont été invités à exprimer leurs avis au cours d’un exercice de réflexion animé par Simon Robert, Chef du développement durable – Loto-Québec et Morvan Le borgne, Délégué développement durable – Gaz métro.

Ces deux animateurs, représentant les entreprises partenaires de l’événement, ont amené les participants à exprimer et développer leurs idées en petits groupes de travail. Dans un second temps, les participants ont fait une sélection des cinq meilleures idées qui alimenteront le rapport de responsabilité sociale 2013-2014 ainsi que la planification stratégique 2014-2017 de la JCCM. « Cette démarche est nécessaire pour les orientations futures de la JCCM. Il faut continuer à maintenir le lien avec les partenaires, les impliquer d’avantage » selon Simon Robert, Chef du développement durable – Loto-Québec et animateur de l’événement.

De nombreux défis ont été mis en exergue : comment mieux répondre aux nouveaux besoins de la relève d’affaires et valoriser les parcours à succès des membres de la JCCM? Quelles solutions pour obtenir une plus grande visibilité ? Comment améliorer le positionnement de la JCCM afin qu’elle devienne un acteur incontournable de la sphère publique montréalaise?…

Madame Lussier, Chef de division développement durable à la Ville de Montréal, nous parle de son expérience en tant que représentante de la communauté locale : « L’exercice s’est fait dans la bonne humeur et avec méthode et j’ai été ravie de voir qu’il y a autant de jeunes gens investis à Montréal et une telle représentation des femmes dans la relève d’affaires. Le fait que la Vice-Présidence Responsabilité Sociale ait initié les échanges est important, car il est nécessaire d’expliquer la valeur économique du faire autrement dans le monde des affaires. »

La JCCM souhaite s’engager pro-activement auprès de ses parties prenantes par l’établissement d’un dialogue constant avec celles-ci. C’est notamment par leur implication aux réflexions stratégiques que la JCCM construit et maintient des relations durables avec l’ensemble de sa communauté.

La Vice-présidence RSE a donc atteint l’un de ses objectifs : recueillir le point de vue de ses parties prenantes et les intégrer dans le processus de questionnement sur les orientations futures de la JCCM. Elle devra maintenant mettre en œuvre un certain nombre de ces idées afin de répondre à leurs besoins et de rester innovante sur les plans économiques, sociaux et environnementaux.

Lancement du programme Réseau des Jeunes Entrepreneurs (RJE) de la JCCM

Le lancement du Réseau jeunes entrepreneurs (RJE) a eu lieu le lundi 21 octobre 2013 dans les locaux de Busbud au cœur du Mile End à Montréal. Le RJE est un programme qui vise à outiller les jeunes entrepreneurs dans le lancement de leur entreprise en misant sur l’accompagnement de mentors et d’experts en entrepreneuriat à travers des ateliers.

Ambiance conviviale, cocktail, invité de taille… Tous les éléments étaient réunis pour faire du lancement de cette première cohorte de 22 aspirants entrepreneurs, ayant été acceptés dans ce programme, une réussite.

Le courage de ces jeunes entrepreneurs à se lancer en affaires fut salué en ouverture de soirée par les directeurs du programme Romain Le Bihan et Julie Hubert, puis la parole fut donnée à la vice-présidente en entrepreneuriat Vanessa Cherenfant et la présidente Alexandra Corbeil pour une présentation du nouveau Programme Entrepreneurs et du mandat que se donne la Jeune Chambre à travers le RJE “Mieux contribuer au développement de la relève entrepreneuriale au Québec…” programme développé avec la contribution du Fonds de solidarité FTQ, le CEIM et Capital Innovation.

Les invités au cocktail ont été témoins de la présentation des projets porteurs des entrepreneurs de la cohorte 2013-2014. Louis-Philippe Maurice, PDG de Busbud, qui nous accueillait en ses locaux pour l’événement, a ensuite pris quelques moments pour partager en toute générosité son parcours d’entrepreneur, son expérience depuis le lancement de son entreprise ainsi que différents conseils et clés de succès dans le domaine de l’entreprenariat à Montréal.

“Dans la vie, il y a ceux qui regardent passer la parade, ceux qui en font partie, et ceux qui n’en connaissent pas l’existence. Soyez de ceux qui en font partie!“, a lancé Louis-Philippe Maurice.

La JCCM organise le Cocktail Entrepreneurs le 5 novembre prochain.

Ali Ouziame pour le Centrepreneur.

Image

Image

The importance of finding good people: young entrepreneurs weigh in

HandshakeFor this post, I wrote to two university students and asked them to tell me which resources were most useful to them in their development as young entrepreneurs.
Their uncategorical answer: find the people who can guide and support you.

Le réseautage d’affaires au profit de votre succès professionnel

5 septembre 2012, Montréal – Le réseautage d’affaires se veut l’une des clefs du succès des jeunes professionnels. La Jeune chambre de commerce de Montréal accueillait ce matin monsieur Louis Caron, directeur principal des solutions d’affaires chez Bell Canada, pour qui le réseautage d’affaires a joué un rôle déterminant dans sa carrière.

Depuis plus de vingt ans, Monsieur Caron travaille chez Bell Canada. Originaire de Québec, il a été appelé au tout début de sa carrière à ouvrir de nouveaux bureaux de ventes à Chicoutimi. Il s’est vite aperçu qu’une connaissance approfondie du milieu lui était incontournable pour se faire connaître et espérer bénéficier d’un maximum de visibilité auprès de la communauté d’affaires du Saguenay. Son implication active dans le regroupement des jeunes gens d’affaires de Jonquière lui a permis non seulement de mieux comprendre la réalité économique de la région et ses besoins, mais surtout, de tisser des liens avec des professionnels issus de toutes les sphères de l’activité économique, une force qui s’est avérée tourner au profit de son entreprise, mais également de sa croissance personnelle. Le réseautage d’affaires est selon lui un réel tremplin pour les jeunes professionnels souhaitant s’engager dans leur milieu.

« Ces liens sont une richesse qui nous suivent tout au long de notre vie (…) Aujourd’hui, grâce à LinkedIn, je peux garder mon réseau de contacts à jour et actif » affirme Monsieur Caron.

En effet, les réseaux sociaux facilitent l’introduction et la recherche de nouveaux contacts selon ses objectifs d’affaires.

Pour résumer, le réseautage d’affaires vous permettra d’accélérer votre développement professionnel et d’acquérir de nouvelles connaissances. Les nombreuses activités de la Jeune Chambre de commerce de Montréal s’inscrivent dans cette logique.

Voici des liens vers les réseaux sociaux de la JCCM: Twitter et Facebook.

La rentrée de la communauté d’affaires de Montréal

129a.jpg5 août 2012, Montréal – Toute la relève d’affaires était conviée ce matin à un déjeuner d’orientation sur l’Îles des Soeurs. Ce fut l’occasion pour Alexandre Raymond, nouvellement président, et son équipe, de dévoiler la nouvelle programmation et de faire l’éventail des nombreuses activités que peuvent bénéficier les membres de la Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM).

C’est plus d’une cinquantaine d’entrepreneurs, de jeunes professionnels et d’étudiants de toutes sphères d’activité qui ont assisté au déjeuner d’orientation organisé par la Jeune Chambre de commerce de Montréal au campus Bell sur l’Îles des Soeurs. En vue d’accélérer le développement de la relève d’affaires, l’organisme a présenté la panoplie de ressources et d’activités mises à la disposition de ses membres afin qu’ils puissent :

  • développer de nouvelles relations
  • acquérir de nouvelles connaissances, s’inspirant des meilleures pratiques de l’industrie
  • multiplier ses expériences

Avec plus de 80 activités diversifiées durant l’année, tous les jeunes professionnels peuvent y trouver leur compte. 

« En vous impliquant, vous devenez partie prenante d’une mission. Il ne suffit ensuite qu’à trouver votre niche » a soutenu Alexandre Raymond.

Il invite d’ailleurs tous les entrepreneurs, les jeunes professionnels et même les étudiants à s’impliquer à leur mesure dans la communauté et surtout, à mettre à profit leurs expériences ainsi que leurs talents, fondement même de la prospérité québécoise. S’interroger sur le marché et l’industrie est là un premier pas vers la quête d’une cause que l’on souhaite porter.

Quelle est la vôtre ?

Pour en savoir plus sur les activités offertes par la Jeune Chambre de Montréal.

Voici le lien vers le compte Twitter de la JCCM.

Photos Libres

Développement professionnel : êtes-vous capable de vous réinventer?

En 2008, une crise financière causée par un marché immobilier américain en régression, au moment où les banques américaines octroyaient des crédits immobiliers en calculant la capacité d’emprunt des ménages selon la valeur de la propriété achetée, a frappé les États-Unis et, ultimement, l’économie mondiale. Depuis, la situation économique est difficile et le mois dernier, la directrice générale  du Fond monétaire international, madame Christine Lagarde,  a déclaré que la situation mondiale s’aggravait.

Dans un tel contexte, des changements sont inévitables. D’ailleurs, personne ne sait vraiment si ce sont les changements qui provoquent les crises ou si ce sont les crises qui provoquent les changements.

Jeunes professionnels, jeunes entrepreneurs, comment orienter ses actions avec autant d’incertitude dans les perspectives économiques? Se cacher les yeux en espérant ne pas frapper un mur? Et si la solution abondait plutôt dans le sens de la créativité, du développement professionnel, de la capacité à se réinventer?

L’idée ici n’est pas de se décourager collectivement, mais d’observer les tendances et  de réfléchir à la situation. Certaines entreprises réussissent bien en dépit des difficultés globales, sans doute parce qu’elles ciblent des activités liées à des marchés en santé. Parmi ces derniers, on retrouve la vente de paires de lunettes et de verres de contact en ligne, les jeux vidéos sur médias sociaux, la construction écologique dans une perspective de développement durable, l’impression en 3D et six (6) autres marchés intéressants. Naturellement, cela implique des professionnels compétents dans chaque marché et, par le fait même, des emplois.

S’il n’est généralement pas facile de se réinventer, il semble que ce soit tout à fait naturel!

Ce billet n’aura pas cerné toute la complexité des changements économiques connus jusqu’ici et ceux qui pourraient survenir éventuellement. Pas plus qu’il n’aura exploré toutes les avenues possibles pour les jeunes professionnels et les jeunes entrepreneurs dans un contexte d’instabilité financière.

Mais je vous invite à réfléchir avec moi sur le sujet et vos commentaires sont bienvenus!