Archives de Catégorie: Développement économique

Des échanges profitables pour une vision globale

La relève d’affaires montréalaise n’est pas à court d’idées… Pour preuve, les échanges riches et animés qui se sont tenus mardi 29 octobre dans les locaux de Gaz Métro autour d’une question centrale « Comment la JCCM peut-elle continuer d’être à l’avant-garde ? ».

Cet événement fait partie d’une démarche initiée par la Vice-Présidence Responsabilité Sociale de la JCCM, Hélène Olland. Son objectif est de mieux connaître les attentes des parties prenantes pour les intégrer pleinement aux enjeux futurs de la Jeune Chambre de Commerce de Montréal. C’est ainsi que des partenaires et employés de la JCCM,  des membres du conseil d’administration, mais aussi de la communauté locale ont été invités à exprimer leurs avis au cours d’un exercice de réflexion animé par Simon Robert, Chef du développement durable – Loto-Québec et Morvan Le borgne, Délégué développement durable – Gaz métro.

Ces deux animateurs, représentant les entreprises partenaires de l’événement, ont amené les participants à exprimer et développer leurs idées en petits groupes de travail. Dans un second temps, les participants ont fait une sélection des cinq meilleures idées qui alimenteront le rapport de responsabilité sociale 2013-2014 ainsi que la planification stratégique 2014-2017 de la JCCM. « Cette démarche est nécessaire pour les orientations futures de la JCCM. Il faut continuer à maintenir le lien avec les partenaires, les impliquer d’avantage » selon Simon Robert, Chef du développement durable – Loto-Québec et animateur de l’événement.

De nombreux défis ont été mis en exergue : comment mieux répondre aux nouveaux besoins de la relève d’affaires et valoriser les parcours à succès des membres de la JCCM? Quelles solutions pour obtenir une plus grande visibilité ? Comment améliorer le positionnement de la JCCM afin qu’elle devienne un acteur incontournable de la sphère publique montréalaise?…

Madame Lussier, Chef de division développement durable à la Ville de Montréal, nous parle de son expérience en tant que représentante de la communauté locale : « L’exercice s’est fait dans la bonne humeur et avec méthode et j’ai été ravie de voir qu’il y a autant de jeunes gens investis à Montréal et une telle représentation des femmes dans la relève d’affaires. Le fait que la Vice-Présidence Responsabilité Sociale ait initié les échanges est important, car il est nécessaire d’expliquer la valeur économique du faire autrement dans le monde des affaires. »

La JCCM souhaite s’engager pro-activement auprès de ses parties prenantes par l’établissement d’un dialogue constant avec celles-ci. C’est notamment par leur implication aux réflexions stratégiques que la JCCM construit et maintient des relations durables avec l’ensemble de sa communauté.

La Vice-présidence RSE a donc atteint l’un de ses objectifs : recueillir le point de vue de ses parties prenantes et les intégrer dans le processus de questionnement sur les orientations futures de la JCCM. Elle devra maintenant mettre en œuvre un certain nombre de ces idées afin de répondre à leurs besoins et de rester innovante sur les plans économiques, sociaux et environnementaux.

Publicités

Lancement du programme Réseau des Jeunes Entrepreneurs (RJE) de la JCCM

Le lancement du Réseau jeunes entrepreneurs (RJE) a eu lieu le lundi 21 octobre 2013 dans les locaux de Busbud au cœur du Mile End à Montréal. Le RJE est un programme qui vise à outiller les jeunes entrepreneurs dans le lancement de leur entreprise en misant sur l’accompagnement de mentors et d’experts en entrepreneuriat à travers des ateliers.

Ambiance conviviale, cocktail, invité de taille… Tous les éléments étaient réunis pour faire du lancement de cette première cohorte de 22 aspirants entrepreneurs, ayant été acceptés dans ce programme, une réussite.

Le courage de ces jeunes entrepreneurs à se lancer en affaires fut salué en ouverture de soirée par les directeurs du programme Romain Le Bihan et Julie Hubert, puis la parole fut donnée à la vice-présidente en entrepreneuriat Vanessa Cherenfant et la présidente Alexandra Corbeil pour une présentation du nouveau Programme Entrepreneurs et du mandat que se donne la Jeune Chambre à travers le RJE “Mieux contribuer au développement de la relève entrepreneuriale au Québec…” programme développé avec la contribution du Fonds de solidarité FTQ, le CEIM et Capital Innovation.

Les invités au cocktail ont été témoins de la présentation des projets porteurs des entrepreneurs de la cohorte 2013-2014. Louis-Philippe Maurice, PDG de Busbud, qui nous accueillait en ses locaux pour l’événement, a ensuite pris quelques moments pour partager en toute générosité son parcours d’entrepreneur, son expérience depuis le lancement de son entreprise ainsi que différents conseils et clés de succès dans le domaine de l’entreprenariat à Montréal.

“Dans la vie, il y a ceux qui regardent passer la parade, ceux qui en font partie, et ceux qui n’en connaissent pas l’existence. Soyez de ceux qui en font partie!“, a lancé Louis-Philippe Maurice.

La JCCM organise le Cocktail Entrepreneurs le 5 novembre prochain.

Ali Ouziame pour le Centrepreneur.

Image

Image

Au coeur du Salon entrepreneurs de Montréal: ce que vous avez peut-être manqué le 17 avril dernier

JCCM_LogoC’est au quatrième étage du Hyatt Regency Montréal que s’est tenu, ce 17 avril, la dernière édition du Salon entrepreneurs de Montréal. Organisé par la JCCM et orchestré je dois dire avec brio par le comité, cet évènement se veut un carrefour fertile pour les entrepreneurs souhaitant se nourrir d’idées, d’expériences et partager quelques (d’accord-beaucoup) cartes de visites.

Je dois admettre qu’après ces deux semaines de mauvais temps, la tentation est grande au moment de me rendre sur les lieux de filer à l’anglaise (ou à la française si l’on est anglophone), afin de profiter de cette magnifique journée ensoleillée qu’est celle du mercredi 17 avril. Pensée qui se vaporisa quasi-instantanément lorsque s’ouvrirent les portes de l’ascenseur. La place regorge de monde!  De l’entrée à la salle d’exhibition, impossible de faire un pas sans risquer d’être bousculé par un entrepreneur soucieux de découvrir en quoi l’un des 27 partenaires ci-présents serait en mesure de l’aider. Du SAJE au Service Québec Entreprises en passant par Richter et le Réseau des Femmes d’affaires du Québec, c’est bien toute la communauté d’affaires au service des entrepreneurs qui s’est donnée rendez-vous cet après-midi.

“Plus de 500 inscrits! La salle de conférence est si pleine que les gens restent debout pour écouter les conférenciers!” me jubile Edith Arseneault, Directrice du comité Centrepreneur, emportée par la joie du moment. Il faut dire que les thèmes abordés par les six conférenciers sont des plus intéressants et adaptés au quotidien des entrepreneurs à en croire Katie Cloutier, présidente de Synapsis Branding, une jeune firme conjuguant le monde du Marketing à celui de la finance ou Alain Gauvin, consultant indépendant. Le projet le plus original de la soirée présenté au kiosque du SAJE? “Une idée novatrice dans le secteur des pompes funéraires!” s’exclame Charles Morel, accompagnateur au SAJE. Certainement un secteur en pleine croissance par les temps qui courent.

S’il est évidemment difficile de retracer le fil de la soirée, voici tout de même quelques extraits des présentations (en attendant les vidéos des conférences) des conférenciers qui m’ont marqué à titre de participant et qui sauront, je l’espère, piquer également votre curiosité et vous encourager à assister à la prochaine édition du salon:

Claude Ananou, maître d’enseignement-HEC Montréal ou la méthode SynOpp: comment réussir une entreprise sans plan d’affaires

  • “Un entrepreneur est avant tout un géniteur, pas un éleveur”.
  • “Seuls 5% des jeunes qui démarrent une entreprise ont rédigé un plan d’affaires”
  • “La meilleure façon de valider la viabilité d’un projet d’affaires? Obtenir des résultats probants avec seulement $1000”

Claude Savoie, Président, Dixit Coaching ou le rachat d’entreprise:

  • “Prendre la relève ce n’est pas une transaction, c’est acquérir une histoire”
  • “55 000 entreprises québécoises sont amenées à disparaitre ou être disponibles pour un rachat dans les prochaines années”
  • “Une entreprise est être vivant, un système relationnel, que l’acheteur sera amené à reconstituer et à rendre harmonieux”

Martin Duchaîne, Président de Capital Innovation.  Discussion des opportunités offertes par les Anges financiers.

[Sur la pertinence du capital de risque pour les entreprises en démarrage dans le secteur des TIC] “Vous devez soutenir vos opérations pendant 6 mois (burnrate), voilà le principal défi des entreprises en TIC. Capital de risque est une solution.”

[Sur l’importance du rendement sur investissement pour l’ange financier] “Là où les taux de carte de crédit s’arrêtent, c’est là où les taux du capital de risque commencent.”

Nathaly Riverin, directrice générale École de l’Entrepreneurship de Beauce. Présentation des 10 pires erreurs des chefs d’entreprise.

Erreur #1: Garder des personnes ayant une attitude négative

Erreur #6: Ne jamais dire non à un client

Erreur #7: Ne pas asseoir les bonnes personnes sur les bonnes chaises

Erreur #10: Mauvaise gestion des ventes

Un beau succès donc. La barre est haute pour la prochaine édition! Bravo au comité pour son organisation, merci aux conférenciers pour leurs présentations et merci surtout à tous nos entrepreneurs de continuer à croire dans leurs projets!

Salon entrepreneurs de Montréal le 17 avril 2013

JCCM couleurC’est le 17 avril 2013 que se tiendra au Hyatt Regency Montréal la quatrième édition du Salon entrepreneurs organisée par la Jeune Chambre de Commerce de Montréal (JCCM). Cet évènement, exclusivement dédié à l’entrepreneuriat, s’adresse aux entrepreneurs, étudiants, professionnels et travailleurs autonomes.

L’objectif principal du salon est de créer un carrefour où s’échangeront des idées, des approches et des expériences visant à promouvoir, susciter, développer et enrichir l’esprit entrepreneurial.

À ce titre, l’équipe organisatrice vous convie à une série de mini-conférences animées par des experts tels que des fiscalistes, avocats, professeurs d’université et experts en financement. Ils aborderont des sujets aussi divers que les conseils juridiques et fiscaux à l’étape du démarrage, le dossier d’opportunité, le plan d’affaires, le capital de risque, le rachat d’entreprise et les erreurs des chefs d’entreprise. De plus, les participants au salon auront l’occasion d’écouter et de rencontrer la conférencière principale de l’évènement en la personne de madame Nathaly Riverin, directrice générale de l’École d’Entrepreneurship de Beauce. En effet, la mission de cette institution vise à concevoir des programmes de formation pour les chefs d’entreprise afin d’améliorer rapidement leurs performances. Ainsi, Mme Riverin, dont la vision est le développement économique des régions par l’entrepreneuriat, vous communiquera sa riche expérience.

Outre ces mini-conférences, le salon vous offre également un cadre de réseautage afin d’approfondir vos connaissances, enrichir votre réseau professionnel et découvrir plusieurs organisations qui contribuent à l’essor de l’entrepreneuriat, entre autres grâce à tous les partenaires qui ont accepté de participer au Salon entrepreneurs.

Si vous souhaitez obtenir des détails sur le déroulement de l’activité, le nom des conférenciers ou des organisations participantes, nous vous invitons à consulter le lien suivant : http://salonentrepreneurs.jccm.org/.

Mais il n’existe qu’un seul vrai moyen de tirer avantage de cet évènement
unique : s’inscrire et y participer!

De nouvelles solutions à notre problème de productivité?

Une nouvelle étude sur la productivité et portant sur le Québec vient de sortir (Productivité et prospérité au Québec – Bilan 2012). Comme d’habitude, les auteurs rappellent l’importance de la productivité dans notre économie et du rôle primordial de l’éducation. Toutefois, les recommandations des chercheurs sont très intéressantes et donnent une nouvelle perspective sur le sujet.

Lire la suite

Modasuite – Une aventure qui se poursuit après le défi Les anges financiers

Modasuite est une entreprise œuvrant dans la mode masculine. Elle se distingue de ses compétiteurs par son intégration verticale (vêtements confectionnés sur mesure en fonction des différents choix des clients) et sa plateforme de vente sur Internet. Depuis sa fondation en 2009 par Ethan Song et Hicham Ratnani, cette entreprise connait une importante croissance. À l’automne 2010, Modasuite a participé au défi Les anges financiers de la JCCM, et ce, dans le but d’obtenir un financement lui permettant de poursuivre sa croissance. (1) Lire la suite

L’innovation au Québec et au Canada en 2012

Sur ce blogue, nous avons déjà discuté de l’importance d’augmenter le retour sur nos investissements publics en innovation et  des préoccupations du monde des affaires sur le sujet. Une plus grande collaboration entre les entreprises et les universités avait été envisagée comme solution. Mais, qu’en est-il de l’innovation au Canada en 2012? Lire la suite