Archives de Catégorie: Formation et relève

Le Founder Institute débarque à Montréal

L’incubateur Founder Institute Montréal donne la possibilité aux aspirants entrepreneurs de suivre un programme de 4 mois à temps partiel pour monter leur projet d’entreprise.

L’organisme prône « l’apprentissage par la pratique » et soutient que la plus-value réside dans l’expertise de la formation et l’esprit collaboratif. Depuis 4 ans, plus de 20.000 personnes ont déjà soumis leurs candidatures au programme à l’international.

Cela dit, le premier défi entrepreneurial serait d’être admis au programme. En effet, seulement 30% des candidatures sont acceptées. Grâce à des tests de comportements, Founder Institute affirme que cela permet d’identifier les entrepreneurs à fort potentiel.

La prochaine session du printemps 2014 se déroule du 29 avril au 18 juillet prochain. Cependant, la date limite pour poser sa candidature est le dimanche 13 avril 2014.

Les membres de la JCCM ne sont pas tenus de payer les 50$ généralement requis pour les frais de dossier. Par ailleurs, le meilleur projet retenu provenant de la JCCM bénéficiera de la gratuité de tout le programme, soit une valeur de 750$.

Afin d’accéder à cette bourse, vous devez appliquer avant le 23 mars prochain. Pour plus d’informations n’hésitez pas à visiter le site internet à l’adresse suivante (anglais) : http://fi.co/apply/montreal/jccm

Publicités

Qu’avez-vous pensé de l’écoresponsabilité au Gala Arista 2013?

Concours ARISTA 2013 - 36e édition - Penser autrement

C’est la semaine dernière qu’a eu lieu le Gala Arista 2013 organisé par la Jeune chambre de commerce de Montréal. Ce prestigieux concours provincial destiné à la relève d’affaires du Québec vise à reconnaître et à souligner la réussite des jeunes gens d’affaires de la province âgés de 18 à 40 ans œuvrant dans toutes les sphères d’activité économique.

En grec, ARISTA signifie excellence. Bien qu’il s’agisse d’un mot qui transcende le temps et les époques, ce que l’on considère excellent change avec les moeurs et les tendances. Selon le paradigme actuel, l’écoresponsabilité dans les activités d’affaires est incontournable.

Participez au sondage concernant l’écoresponsabilité au Gala Arista 2013.

C’est pourquoi la JCCM s’est démenée pour intégrer des mesures à saveur écoresponsable dans la Gala Arista 2013. Par souci de rétroaction et par désir de connaître vos commentaires et vos suggestions, un sondage a été mis en ligne à ce sujet.

Participez au sondage concernant l’écoresponsabilité au Gala Arista 2013.

Vous avez participé au Gala Arista 2013? Ne manquez pas cette occasion de vous exprimer et peut-être même de suggérer la prochaine idée révolutionnaire en matière d’écoresponsabilité au Gala Arista!

État des lieux et améliorations envisageables au système universitaire – nouvelle étude de l’OCDE

Le Canada est le pays où le taux de diplomation postsecondaire est le plus élevé de l’OCDE. En ce qui a trait à la proportion de citoyens ayant un diplôme universitaire, le Canada se classe significativement au-dessus de la moyenne. Avec de tels résultats, quelles sont prochaines étapes pour augmenter l’avantage compétitif du pays sur cette matière? Des chercheurs ont tenté de répondre à cette question. Lire la suite

OCDE: Étude sur les phénomènes de sous-qualification et de surqualification de la main d’oeuvre

La sous-qualification et la surqualification de la main-d’oeuvre peuvent-elles avoir un impact économique important? Quelle est la proportion des travailleurs surqualifiés? Quelle est la proportion des travailleurs sous-qualifiés? Et si tel est le cas, est-ce qu’il y a des solutions à ces problèmes? Quelles en sont les causes? Ce billet résume une revue de la littérature sur ces différents sujets produite pour l’OCDE.  Lire la suite

Développement professionnel et conscience citoyenne : passerez-vous à l’action mardi, mercredi ou vendredi?

Dans son mémoire intitulé Capital humain : pour une relève de classe mondiale! publié en avril dernier, la Jeune chambre de commerce de Montréal (JCCM) « propose au gouvernement et aux comités sectoriels de main-d’œuvre d’intégrer, dans le portefeuille des programmes de formation continue, des activités comme le mentorat ou l’implication dans la communauté. » (p. 8) 

En faveur de la proposition de la JCCM, on peut se demander pourquoi autant de gens investiraient du temps dans l’implication bénévole à travers des causes qui leur tiennent à coeur, partout au pays et à l’étranger, s’ils n’y trouvaient pas une satisfaction personnelle et professionnelle.

D’autre part, toujours dans son mémoire, la JCCM mentionne :

(…) L’implication communautaire des Québécois pourrait être davantage valorisée, puisqu’en plus de leur travail régulier, ces personnes doivent composer avec leurs responsabilités bénévoles, ce qui a pour effet de développer la gestion des priorités, la capacité à mener plusieurs projets de front, le travail en équipe, etc. Toutes ces compétences sont essentielles au succès des organisations québécoises. (p. 8)

Mais il y a plus. La proposition de la JCCM s’appuie sur le Programme de la formation de base commune du ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport (MELS), selon lequel l’accroissement de la qualité et de la compétitivité de la main-d’oeuvre d’ici repose, entre autres, sur la formation continue.

Or, ce programme repose sur des principes liés aux différentes responsabilités des adultes dans la société. Et à l’aube d’une élection provinciale, l’un des principes du programme est plus que jamais d’actualité : préparer à l’exercice du rôle de citoyenne et de citoyen dans une société démocratiqueCette élection pourrait-elle s’avérer un moment opportun de s’intéresser davantage à la vie citoyenne et aux affaires publiques?

La question est lancée et c’est à chacun d’y répondre. N’empêche que certains s’intéresseront peut-être, à l’occasion de cette dernière semaine de campagne électorale, à une série de trois petits déjeuners avec trois poids lourds des trois principaux partis politiques organisée par la JCCM.

Quoiqu’il en soit, on peut observer l’énergie déployée pour augmenter les compétences professionnelles par le gouvernement québécois et par la JCCM de façon pratique à travers, notamment, la formation continue. Reste à savoir si le MELS et les comités sectoriels de main-d’oeuvre sont sensibles à l’idée d’intégrer l’implication dans la communauté, comme le propose la JCCM, dans le portefeuille des programmes de formation continue.

Je vous laisse sur cette question : le lien entre le développement professionnel et la conscience citoyenne est-il, selon vous, bien fondé? Et pourquoi?

Le réseautage – points importants pour ceux qui débutent

Certains disent que la chance, c’est l’occasion qui coïncide avec une bonne préparation. Dans ce contexte, vous connaissez l’importance de se développer un réseau, mais vous n’avez pas encore commencé? Cet article est pour vous. Voici quelques points importants à connaître avant de débuter. Lire la suite

Le leadership au féminin

Ces 15 et 16 mai se tiendra au Palais des congrès de Montréal la deuxième édition de l’événement Femmes cadres destiné au développement professionnel des femmes, particulièrement à celles qui sont gestionnaires, afin de les supporter, entre autres, à passer de gestionnaire à visionnaire. Lire la suite