Archives d’Auteur: nicolasvezeau

Comment les institutions financières peuvent-elles limiter l’étalement urbain dans la région de Montréal?

Au cours des 30 dernières années, ce sont plus de 30 000 hectaresde terres agricoles qui ont été dézonées et transformées en quartier résidentiel dans la région de Montréal (1). À titre comparatif, cela représente la superficie de 190 000 patinoires de dimensions officielles de la LNH, ou 22 fois tous les Grands-Parcs Nature de l’Île de Montréal réunis (2). Cela peut paraître invraisemblable aux yeux de ceux qui sont attentifs au nombre de terrains vacants dans les quartiers centraux de Montréal. Lire la suite

Montréal se classe en troisième place du palmarès de « la meilleure ville estivale » de Lonely Planet

Est-ce que ce sont ses festivals en série? Son réseau de pistes cyclables et ses bixis? Ses terrasses où l’on boit, mange fait fi du temps qui passe. Ses marchés où les produits locaux de très grandes qualités foisonnent. Toutes ces réponses, me direz-vous, viennent expliquer pourquoi Lonely Planet a choisi Montréal comme étant la troisième meilleure destination estivale en 2011.

Lire la suite

La relève du Québec s’exprime, mais ne chante pas

La fable de Jean de la Fontaine « la cigale et la fourmi » a su marquer l’imaginaire des enfants depuis trois siècles, en relatant l’histoire d’une cigale, ayant chanté tout l’été, se trouvant fort dépourvue quand la bise venue, alla crier famine chez la fourmi sa voisine. Les préceptes de l’éducation financière en une seule fable quoi.

Le lecteur attentif de l’étude Secor-JCCM « La relève du Québec inc. s’exprime », aura vite fait de constater que la relève d’aujourd’hui a su internaliser les enseignements de Lafontaine, et a choisi le camp de la fourmi pour orienter l’avenir du Québec.

Il est effectivement plutôt étonnant, qu’à une époque où l’âge de la retraite ne cesse d’être repoussé, 98 % des répondants ont affirmé que l’action gouvernementale devrait encourager l’épargne individuelle. La relève juge même qu’actuellement, notre système encourage trop… la consommation (78 % des répondants). Aurait-elle pris acte des causes profondes des crises financière et économique de 2007-2008?

Dans ce programme d’entraînement rigoureux qu’ils se prescrivent, 60 % des répondants indiquent même que la santé constitue un poste de dépenses publiques trop lourd. Contenir le coût des traitements est une option préconisée par 46 % des répondants, contre 36 % en 2008. Ce remède est sans doute envisagé afin de trouver une cure à la dette publique, laquelle inquiète 81 % des répondants.

Lire la suite

Bonne nouvelle pour la fabrication de voitures électriques dans la région de Montréal

Faisant écho au nouveau budget 2011-2012 du gouvernement du Québec faisant la part belle à la voiture électrique, l’entreprise allemande Süd-Chemie AG a élu Candiac pour établir sa nouvelle usine de production de phosphate de fer lithié. L’usine a été inaugurée le vendredi 8 avril dernier, en compagnie des différents bailleurs de fonds gouvernementaux partenaires au projet. Le projet d’investissement de Phostech Lithium a notamment bénéficié du soutien d’Investissement Québec, d’Emploi Québec, de Développement Économique Canada, du Centre local de développement (CLD) de Roussillon et de Montréal International.

La Presse Canadienne révélait que l’entreprise y investira 78 millions de dollars, ce qui devrait permettre la création d’une cinquantaine d’emplois.

Le phosphate de fer lithié entre dans la production de batteries pour les voitures électriques et hybrides rechargeables. L’entreprise allemande s’établie sur la rive-sud de Montréal moins de deux ans après que l’entreprise Bathium, du groupe français Bolloré, ait repris l’usine Avestor de Boucherville.

Les étudiants québécois du MBA de l’Université McGill devraient-ils avoir droit au même régime de prêts et bourses que leurs confrères des autres universités?

Le journal Le Devoir rapportait récemment que les étudiants québécois inscrits au programme de MBA de l’Université McGill ont vu leurs versements du programme de prêts et bourses réduits. En lieu et place des 9 000 $ (soit 6 000 $ en bourses et 3 000 $ en prêts) qui leurs avaient été promis, la moitié des 20 étudiants québécois ont plutôt reçu 7 600 $ en prêts, et aucune bourse.

Le nouveau modèle de financement du MBA de McGill, dont les frais de scolarité s’élèvent désormais à 29,500 $ par étudiant, qu’il soit du Québec ou d’ailleurs, est évoqué comme étant à la source de ce changement.

Pensez-vous que l’inflation plus basse au Québec est un signe positif pour l’économie montréalaise?

L’inflation du Québec en 2010 a été plus faible que dans le reste du Canada, et notamment, moins de la moitié de ce qu’elle a été en Ontario. Est-ce un signe positif pour l’économie montréalaise?

http://argent.canoe.ca/lca/affaires/canada/archives/2011/01/20110125-072028.html