ID-JCCM : concevoir l’avenir de Montréal

Le lundi 29 avril 2013 se tenait au Centre d’entreprises et d’innovation de Montréal (CEIM) la première édition de ID-JCCM. Organisée par le comité Affaires publiques de la Jeune Chambre de Commerce de Montréal (JCCM), cette activité avait pour objectif de générer des concepts, des idées et des projets pour améliorer la ville de Montréal en vue des élections à la mairie prévues en novembre 2013.

Genèse

C’est dans une perspective de développement et d’évolution, mais aussi en réaction aux soubresauts de la scène politique municipale que le projet a vu le jour. Nombreux sont les montréalais qui se sont interrogés sur l’avenir de leur belle ville et, sensibles à cette préoccupation et au rayonnement de la plus grande ville du Québec, des membres de la JCCM ont tenu à contribuer à cette réflexion.

La réflexion a donné lieu à une série de discussions au cours desquelles est émergée une proposition, fort appréciée, d’Olivier Pellerin. Architecte de formation et inspiré de son expérience, il a proposé une approche originale de brainstorming : le visioning, soit des exercices en groupe assistés d’experts visant à stimuler et à générer un ensemble d’idées novatrices, futuristes et représentatives de la population montréalaise.

Le comité s’est penché sur différents thèmes pour dégager neuf pôles de discussion animés par des spécialistes sectoriels et présentés comme suit :

  1. Mobilité : Francis Brisebois, chargé de projet à la STM;
  2. Tourisme et rayonnement international : Alexandra Graveline, relations publiques, Tourisme Montréal;
  3. Famille et société : Stéphanie Raymond-BougieParenthèses Montréal;
  4. Éducation et savoir : Léa ChampagneInstitut du Nouveau Monde;
  5. Économie et gouvernance : Philippe  DallaireGénération d’idées;
  6. Ville virtuelle et technologie : Benjamin DevienneGameloft;
  7. Arts et culture : Jasmine Catudal, Usine C;
  8. Environnement : Sébastien Jodoin, doctorant en environnement Yale;
  9. Urbanisme, architecture et design : Joël Thibert, doctorant à Woodrow Wilson School of Public and International Affairs.

Pour concrétiser ce concept de réflexion, le comité a aussi sollicité l’expertise des co-fondateurs de f. & co, Louis-Félix Binette, doctorant en administration et Francis Gosselin, PhD en administration. Spécialistes en formation et animation, ces derniers ont conseillé l’équipe organisatrice sur le modèle et le déroulement de l’activité.

Le projet a été conçu en deux étapes. La première, d’une durée d’une heure est dénommée divergence. Elle vise, d’une part, à permettre aux participants d’exprimer leur perception personnelle et actuelle de Montréal et, d’autre part, de la projeter dans les années à venir en y exposant leurs idées et ce pour les différents pôles de réflexion. La seconde étape, convergence, d’une même durée que la première, consiste à reprendre les différentes idées recueillies précédemment et à les structurer en projets concrets qui feront par la suite l’objet de brèves présentations.

La soirée

Arrivés au CEIM aux alentours de 18h et accueillis par Marie-Clode Laroque, les premiers participants se sont présentés pour l’enregistrement et ont été invités à prendre place. Vers 18 h 30, la salle a commencé à se remplir, les discussions se sont faites plus animées, mais déjà l’ambiance était différente, plus détendue et conviviale, le tout sous un fond de musique concocté par Anne-Julie Dubé, collaboratrice au sein du comité organisateur.

On a multiplié les actions pour s’assurer que les hôtes trouvent l’ambiance agréable. Ainsi, Andréan Gagné, vice-présidente, Affaires publiques de la JCCM, s’active pour offrir les rafraîchissements tout en prenant le temps d’échanger avec les participants. On se permet également quelques photos décontractées, histoire de se détendre et pour évacuer le stress, car ce soir, l’inconnu vient nous visiter. En effet, nul ne peut s’imaginer réellement le déroulement et l’issue de l’évènement.

Nous approchons de 19h et les participants sont appelés à s’asseoir afin que débute cette expérience inoubliable. Encore quelques secondes…. Trois, deux, un, et nous voilà à bord du nouveau vaisseau ID-JCCM. Au décollage, Marie-Josée Lareau, EMBA et coach artistique, nous souhaite la bienvenue à bord. Par la suite, Andréan Gagné prend le relais afin de présenter l’activité et en préciser l’objectif : exposer les idées des membres de la JCCM pour un Montréal meilleur. Recevant à son tour le flambeau, Olivier Pellerin renchérit en accentuant le rôle que devront assumer les nouveaux voyageurs à savoir générer, produire des idées.

Au fur et à mesure que nous prenons de l’altitude, la trajectoire du périple semble prendre forme guidé par une boussole dotée de neuf points cardinaux représentant chacun un pôle. Identifiés par des cravates imaginées par Anne-Julie Dubé, nos spécialistes sectoriels auront la responsabilité d’orienter les

Marie-Josée Lareau revient devant les passagers avec des exercices de relaxation, afin de les aider à dissiper la fatigue de la journée. Apaisés, et sous les auspices de Louis-Félix Binette, les participants sont conviés à rejoindre l’une des neuf tables pour une première activité de réflexion appelée divergence. L’objectif de cette dernière, est de partager une histoire sur Montréal et de proposer les premières idées en lien avec le pôle.

Ce premier trajet d’un quart d’heure permet de noter l’importance que revêt le développement durable pour notre génération. Ayant pris sa vitesse de croisière, le vaisseau entre dans une zone de turbulence qui en secoua plus d’un. En effet, dans le but de permettre à tous de découvrir les neuf sujets de discussion, il est proposé aux voyageurs de se déplacer aux différentes tables et d’assumer les rôles qui leur sont assignés et de proposer à nouveau des nouvelles idées. Notons que ces dernières sont recueillies par Patrick Gérard Musampa, collaborateur et relayées via Twitter par Hugo Paquin, directeur logistique.

Suite à ces 35 minutes d’intenses secousses, nous sortons finalement de cette zone pour un répit de quelques instants. L’équipage se réjouit, prend le pouls et constate qu’il y aura suffisamment de kérosène pour arriver à destination. Au fur et à mesure que le trajet se poursuit les participants prennent conscience des différents défis que pourraient représenter la nouvelle ville de Montréal et convergent vers une même question : comment les relever?

Ainsi, s’enchaîne la seconde étape du périple appelée convergence. Structurée en 4 rôles (scribe des projets, scribe des idées, organisateur et ambassadeur) les nouvelles équipes formées sont amenées à réfléchir sur la synthèse des idées et leur réalisation concrète (objectifs, intervenants, technologie utilisée, échéancier, financement). Échaudés par le temps, nos penseurs réussissent à formuler et présenter neuf projets qui vont de la décentralisation des festivals à la création d’une plateforme technologique réunissant les différentes compétences de Montréal, en passant par la création de cuisines collectives visant à valoriser les produits du terroir.

À 21h, La destination finale étant atteinte, le vaisseau ID-JCCM amorce et achève son atterrissage avec le sentiment du devoir accompli.

La prochaine étape consiste à mettre sur papier les principales «convergences», soit les idées rassembleuses auxquelles les membres semblent majoritairement adhérer et qui serviront à établir nos recommandations. En ressortira un «manifeste» qui inclura ces recommandations, sous la forme de « chantiers » autour desquels le Montréal de demain pourrait s’articuler. Ce manifeste sera ultimement communiqué à diverses parties prenantes, notamment les participants à la prochaine course à la mairie de Montréal. Il servira également de cadre de référence, afin d’orienter la prise de position de la JCCM sur les enjeux-clés liés à la Ville.

Félicitations aux participants pour leur dévouement et leur implication sans lesquels cette activité n’aurait pu être une réussite. Ainsi, le comité organisateur s’en réjouit et sera sans doute encouragé à renouveler l’expérience. Que vive Montréal!

5 réponses à “ID-JCCM : concevoir l’avenir de Montréal

  1. Merci pour le résumé! J’ai vraiment eu l’impression de vivre cette expérience. Est-ce qu’il y aura un autre ID-JCCM sous un autre thème?

  2. Pingback: Développement professionnel : témoignages du comité des interactions avec la communauté de la JCCM |

  3. @Alice Tran : ID-JCCM reviendra en 2014 pour une deuxième édition. Le concept sera revisité et la thématique évoluera également. La prochaine édition prendra forme à l’automne.

  4. Pingback: Montréal, plateforme citoyenne - Blogue - blog.fandco.ca | blog.fandco.ca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s