Définir l’innovation – une approche globale

Une revue de la littérature sur l’innovation a récemment été faite par l’OCDE (1). Les différents aspects de ce rapport seront traités dans plusieurs billets. Dans ce billet, c’est le rôle central de l’innovation et de l’entrepreneur dans le développement économique dont nous discutons.

L’importance de l’innovation non technique

Bien que la littérature mette l’accent sur l’innovation technique impliquant les sciences pures fondamentales et appliquées, une partie importante de l’innovation est de nature non technique (1). En effet, les cinq formes d’innovation généralement recensées sont les suivantes (1) (2) :

  1. Offrir un nouveau produit ou service.
  2. Une nouvelle méthode pour produire un bien ou offrir un service.
  3. Ouvrir de nouveaux débouchés pour un produit ou service.
  4. Mieux organiser la production d’un bien ou l’offre de service.
  5. Trouver une nouvelle matière première pour produire un bien.

De ces cinq formes d’innovation, il apparaît que l’innovation n’est pas que technique. Concrètement, les compétences non techniques sont très recherchées par les compagnies considérées innovantes (1).

L’importance du capital humain

La facette non technique de l’innovation implique que les travailleurs sans formation scientifique ont un rôle important à jouer, notamment en matière d’organisation de la production et d’apprivoisement de l’innovation technique (1). C’est donc la qualité du capital humain dans son ensemble qui importe en matière d’innovation. Par conséquent, la persévérance scolaire et la formation en entreprise sont aussi des facettes importantes à considérer dans une politique d’innovation.

L’importance de l’entrepreneur

Un des vecteurs les plus importants de l’innovation est l’entrepreneur. En effet, celui-ci tente de se distinguer par la mise en place d’une organisation du travail plus efficace, en répondant mieux à la demande avec un nouveau produit ou en trouvant de nouveaux débouchés à un produit existant. Il participe ainsi au processus de création-destruction, dans lequel les entreprises plus performantes ou répondant mieux aux besoins des consommateurs remplacent les autres. Il s’ensuit un enrichissement économique (2).

Et pour vous, quelles sont les autres facettes de l’innovation?

Références :

(1) Toner P., Workforce skills and innovation: an overview of major themes in the literature(2011) OCDE

(2)Drouin J.-C.,  Les grands économistes, (2004) Presses universitaires de France.

Billet sur la productivité :

Solutions à notre problème de productivité

Billets sur le capital humain et la persévérance scolaire :

Combinaison travail-études : conséquence imminente, mais inhérente à la hausse des droits de scolarité ou véritable empressement à garnir le CV?

Osons un chantier provincial sur l’éducation

La persévérance scolaire et la pauvreté

Santé économique et sociale: l’importance de la persévérance scolaire

Persévérance scolaire –apport concret de la relève d’affaires***

Billets sur l’innovation :

L’interface université-entreprise

Les anges investisseurs: bénéfices potentiels pour la productivité et le développement économique

Pour un Plan Sud – l’importance du financement public de la recherche

La croissance de la productivité – quel rôle pour les universités?

Minimiser les risques économiques associés à la R&D

La valorisation de la recherche universitaire, c’est rentable?

Valorisation de la recherche universitaire

Incubateur J.-Armand-Bombardier*

Image: Salvatore Vuono / FreeDigitalPhotos.net

8 réponses à “Définir l’innovation – une approche globale

  1. Francis, ton billet met clairement en relief que ces cinq formes d’innovations peuvent être mises en oeuvre dans toutes les organisations et entreprises. Cependant, il faudra que les gestionnaires soient plus ouverts à l’innovation (et pas seulement au stricte respect des règles), l’encouragent et la récompensent. En clair, les organisations doivent promouvoir l’innovation dans toutes leurs équipes, pas seulement celle de R&D.

  2. Pingback: L’importance économique d’un réseau de transport efficace |

  3. Pingback: Comment intégrer les PMEs au réseau global de production? |

  4. Pingback: Montréal TIC |

  5. Pingback: Les occasions d’affaires en environnement: Montréal peut-elle en tirer profit? |

  6. Pingback: Le train léger sur rails ou service rapide par bus? |

  7. Pingback: Conference Board du Canada: pour un Plan Sud |

  8. I read a lot of online articles and have found it’s kind of tedious to find really good ones. I’m glad I found this one because it’s truly good. You are a very unique writer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s