« Hip » Montréal

En novembre dernier, le New York Times élevait Montréal au rang des villes « hip » de la planète. L’édition globale du journal donnait ainsi à notre ville une tribune plus qu’enviable à la une de sa section « Global Business ». Dans le top 10 se trouvent également des classements plus prévisibles comme Barcelone, Shanghai ou Berlin, mais aussi quelques villes plutôt inconnues comme Vilnius en Lituanie ou Curitiba au Brésil. La métropole du Québec serait donc ville hip; trendy, branchée, stylée. « Elle pense à comment elle fonctionne » et se voue, en résumé, à un bel avenir.

Les palmarès urbains, à la manière de ceux des universités, n’illustrent que quelques critères d’analyse et ne sauraient prétendre dresser un portrait exhaustif de la réalité urbaine de chacune des villes par rapport aux autres. Les résultats de ces études représentent tout de même des indicateurs qui donnent matière à réflexion et dont on ne peut nier l’impact sur l’image et la réputation d’une ville sur l’échiquier mondial.

Dans un monde où la compétitivité globale pour l’attraction des talents, la rétention du savoir et la circulation des capitaux est féroce et plus intégrée que jamais, voyons comment Montréal performe dans quelques classements :

MONOCLE : Le Top-25 des « most livable cities ».

Le très jet-set magazine londonien classe Montréal 19e en 2010 puis 24e en 2011. Le classement est significatif en ce qu’il permet de mesurer la qualité de vie urbaine et le pouvoir d’attraction d’une ville pour une clientèle cible très proche de son propre lectorat, c’est-à-dire jeune, branché, international et près du monde des affaires et de la culture.

Les principales critiques formulées à l’endroit de Montréal en ce qui concerne sa décote de 2010 à 2011 seront sans surprise pour les Montréalais : le très long temps de transport quotidien et l’aura de corruption qui plane sur la ville. À titre indicatif, Vancouver, seule autre ville canadienne, termine 20e, Melbourne 5e et Helsinki 1ère.

MERCER : « the Quality of Life survey »

Très similaire à l’enquête précédente, Montréal termine 21e derrière Toronto (16), Ottawa (14) et Vancouver (4), soit les quatre meilleurs résultats pour l’Amérique du Nord. L’étude de Mercer, consultant mondial en finance et ressources humaines, compile entre autres des données sur la sécurité, l’éducation, la santé, la culture, l’environnement, la stabilité politique et économique et l’offre de transports publics.

Global and World Cities Research Network (GaWC)

Montréal ville B+. L’une est l’une des références les plus sérieuses en la matière du fait de ses origines académiques et de son expertise développée au fil du temps. Le GaWC mesure la performance globale des villes en se basant sur leur poids relatif dans l’économie, la politique et la culture globale ainsi que sur leurs infrastructures de calibre mondial.

L’étude cote les villes à la manière d’une pondération universitaire, c’est-à-dire en lettres avec déclinaisons, plus et moins. À titre d’exemple, Londres et New York se classent A++ alors que Toronto obtient un A aux côtés de villes comme Los Angeles, Madrid et Séoul. Parmi les autres B+, notons que Montréal côtoie des villes comme Berlin, Tel-Aviv, Houston, Prague et Vancouver.

D’autres groupes publient des enquêtes similaires, mais n’incluent pas Montréal dans leurs classements, comme le « Global City Index » de Foreign Policy ou le « Quality of life Index » de The Economist Intelligence Unit.

Il est incontestable que le titre de ville « hip » décerné par le New York Times a offert une visibilité remarquable à la métropole québécoise et confirmé ce que beaucoup savaient déjà; Montréal est cool.

Les autres classements donnent par contre un autre son de cloche et doivent susciter une réflexion collective sur le rôle que nous souhaitons donner à Montréal dans le monde.

Le calcul de l’impact de sa ville sur sa propre carrière ou même sur les réflexions quant à ses projets futurs fait partie intégrante du monde urbanisé que nous connaissons et dans lequel nous évoluerons. À moins bien sûr de l’avoir trouvé: La ville, hip.

Qu’en pensez-vous?

http://www.nytimes.com/2011/11/18/business/global/hip-cities-that-think-about-how-they-work.html?pagewanted=all

http://www.mercer.com/qualityofliving

http://www.lboro.ac.uk/gawc/world2010.html

http://www.monocle.com/specials/35_cities/

Image: vichie81 / FreeDigitalPhotos.net

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s