Le compostage à grande échelle à Montréal, une réalité dès 2015!

Vue du Complexe environnemental de Saint-Michel

Par Pasquale Lo Mascolo: D’ici 2015, la ville de Montréal, avec l’appui financier des gouvernements provincial et fédéral, se dotera d’infrastructure nécessaire au compostage pour tous les résidents de l’Île. On construira ainsi deux centres de compostage : le premier au Complexe environnemental Saint-Michel dans l’arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension et le second dans la ville de Dorval. Deux centres de biométhanisation sont également prévus dans l’arrondissement de LaSalle et dans la ville de Montréal-Est, qui recevra également un centre-pilote de prétraitement des ordures.

Selon la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, chaque Québécois produit 870 kg de matières résiduelles par année. D’ici 2015, cette même politique prévoit ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées.

En 2009, l’agglomération de Montréal qui comprend 1 900 000 habitants, répartis dans les 19 arrondissements de la ville de Montréal et les 15 villes liées sur l’Île, a adopté un plan équivalent, le Plan directeur de gestion des matières résiduelles. Le plan prévoit la valorisation de 60% d’ici 2020 des matières organiques qui sont présentement enfouies. Et puisque l’agglomération ne récupère présentement que 8% de toutes ses matières organiques, ce sera tout un défi.

Ce dossier comprend beaucoup d’éléments. Voici quelques chiffres surprenants.

Les ordures de Montréal sont envoyées à six endroit différents dont :

  • Lachenaie (Lanaudière)
  • Sainte-Sophie (Lanaudière)
  • Saint-Thomas (près de Joliette)
  • Saint-Nicéphore (près de Drummondville!)

En 2008, la gestion des matières résiduelles dans agglomération de Montréal représentait :

  • 81 500 voyages en camion
  • environ 40 km par voyage
  • 3 260 000 de kilomètres parcourus au total
  • un budget annuel de 177 M$

Lors de la première consultation publique de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), dans le quartier de Saint-Michel, des centaines de citoyens se sont présentées pour écouter la présentation de la ville de Montréal et poser des questions. Le bruit, le trafic de camions et surtout l’odeur étaient les préoccupations principales des citoyens.

Outre un impact écologique important, l’implantation de ces centres apportera un avantage économique non négligeable et rendra l’Île de Montréal autonome dans la gestion de ses matières résiduelles.

Pour plus d’information, visitez le site Web de l’OCPM : www.ocpm.qc.ca.

3 réponses à “Le compostage à grande échelle à Montréal, une réalité dès 2015!

  1. Merci pour cet article!

    La construction de ce centre de compostage est une bonne nouvelle. L’enfouissement des déchets était responsable de 5,3% des gaz à effets de serres émis au Québec en 2009. La construction de ce centre est donc un pas dans la bonne direction pour réduire nos émissions de GES.

  2. Pingback: Orientations gouvernementales et les enjeux en matière de changements climatiques – Une priorité pour Montréal |

  3. Il y a un site qui composte avec des vers de terre a Montreal . Il y a beaucoup d information comment proceder en francais et anglais.www.dreamworms.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s