Les femmes dans les CA: problématique, causes et solutions

Dans les grandes sociétés, les femmes occupent entre 13 et 17 % des postes au sein des conseils d’administration (St-Onge, Magnan). Alors que dans le secteur public, la parité est de plus en plus exigée, il n’y a pas eu de changement significatif dans le secteur privé au cours des 10 dernières années au Québec.

Parmi les principales causes, on retrouve la discrimination indirecte, la moins grande présence des femmes dans les réseaux informels, le nombre inférieur de modèles par rapport au nombre de modèles masculins (St-Onge, Magnan).

Pour résoudre le problème, différentes pistes de solutions sont envisageables :

  1. Utiliser la voie législative (la Norvège oblige ses sociétés cotées en bourse à avoir un conseil d’administration composé minimalement de 40 % de femmes).
  2. Éliminer la discrimination indirecte (critères de sélection justifiés en apparence, mais qui ont pour résultat de désavantager les femmes).
  3. Rendre imputables les conseils d’administration d’une présence suffisamment élevée de femmes.
  4. S’assurer que les firmes de recrutement considèrent la candidature d’un nombre minimal de femmes.
  5. Offrir un programme de mentorat pour les femmes intéressées à être membres d’un conseil d’administration.
  6. Etc.

Qu’en pensez-vous?

Référence :

Sylvie St-Onge et Michel Magnan, « Les femmes au sein des conseils d’administration : Un bilan des connaissances » (2010) :  http://www.cirano.qc.ca/pdf/publication/2010s-41.pdf

Image: Vlado / FreeDigitalPhotos.net

3 réponses à “Les femmes dans les CA: problématique, causes et solutions

  1. Les idées non quantifiables que tu énonces dans ce billet (2, 4, 5) sont de mon point de vue intéressantes. Il est par ailleurs reconnu que les organisations qui ont des femmes sur leur conseil d’administration sont en général plus performantes. Par contre en y ajoutant un critère quantitatif n’y a-t’il pas un risque de sacrifier la performance et/ou les compétences du CA en cherchant à y faire rentrer à tout prix un nombre minimal de femmes?

  2. Caroline Codsi anime un petit-déjeuner conférence le 8 novembre prochain à 7h30 au centre-ville lors duquel Madame Monique Jérôme-Forget nous fait l’honneur de sa participation en tant que conférencière. Le thème de la conférence portera sur la plus value des femmes au sein des conseils d’administration et dans des rôles de leadership. Il n’y a pas de frais de participation (invitation de la CRÉ) mais les places sont limitées. Cet événement est offert autant aux hommes qu’aux femmes et sera sûrement une source d’inspiration !

  3. This is a great article! I like your ideas and your style. You have an uncanny ability to make the written word come to life.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s